Quel diamètre choisir pour un tube multicouche ?

Le raccordement en eau se fait aujourd’hui de plus en plus facilement, grâce notamment au tube en PER et au tube multicouche. La pose est bien moins complexe que celle avec des tubes en cuivre. Cependant, il est important de choisir correctement le diamètre du tube multicouche avant de se lancer dans la pose de celui-ci. Si le diamètre que vous avez choisi n’est pas correct, vous risquez en effet de vous retrouver avec un débit d’eau moins important lorsque plusieurs appareils sanitaires sont utilisés simultanément. Quels sont les critères pour bien choisir le diamètre du tube multicouche à poser ?

Qu’est-ce qu’un tube multicouche ?

Un tube multicouche permet de réaliser des raccordements d’eau. Ce dernier est utilisable pour tous les éléments sanitaires de la maison. Il permet d’alimenter la maison eau chaude et froide. Il sert aussi dans la mise en place d’un circuit de chauffage. Il a une couleur grise et il est à distinguer du tube PER (Polyéthylène réticulé haute densité) BAO (Barrière Anti-Oxygène), même si tous deux ne laissent pas passer l’oxygène. Le tube multicouche se compose de plusieurs matériaux. En effet, il comprend une couche d’aluminium revêtue, à l’intérieur et à l’extérieur d’une couche de PER. Le tube multicouche est une invention récente et innovante. Il permet de réaliser des cintrages plus importants que le tuyau PER. Le tuyau multicouche ne se dilate pas. Il est insensible aux UV. Il est donc possible de le laisser apparent. Il dure dans le temps et ne se corrode pas. Le raccordement d’eau est plus facile à réaliser puisqu’il ne nécessite pas de soudure. La pose se fait par sertissage. Cependant, pour réaliser le raccord, il est nécessaire de posséder une pince à sertir spécifique. Le tuyau multicouche possède malgré tout un inconvénient : il est lourd. Il demande donc une attention toute particulière au moment de la fixation au mur. Il existe plusieurs modèles de tube multicouche. Vous trouverez facilement votre bonheur sur internet et notamment sur ce lien : discount-plomberie.com.

Les différents diamètres de tubes multicouches mis en vente

Le diamètre des tubes multicouches est d’environ trois millimètres. Comme vous le savez probablement, en plomberie, il faut prendre en compte le diamètre nominal (DN) qui correspond au diamètre intérieur et le diamètre extérieur. Ainsi, si les tubes multicouches possèdent un diamètre d’environ trois millimètres, celle-ci est à multiplier par deux, soit six millimètres. Il est important de prendre compte ces deux types de diamètres pour la pose. Il existe actuellement sur le marché trois tubes multicouches avec des diamètres différents. Le premier chiffre correspond au diamètre intérieur et le second, au diamètre extérieur. Le tuyau multicouche 14×20 ou 20×3 est l’idéal pour des raccordements d’eau des équipements sanitaires suivants : lave-linge, lavabo, évier, w.c., point d’arrosage, lave-vaisselle et lave-main. Le tuyau multicouche 19×25 ou 25×3 est quant à lui idéale pour les raccordements d’eau des baignoires et des douches. Enfin, le tuyau 24,8×32 ou 32×3,6 vous permettra de réaliser des raccordements pour compteur d’eau et chauffe-eau. N’oubliez pas également de prendre en compte vos éventuels projets. Il est préférable d’adapter dès le départ votre circuit si vous décidez de créer une nouvelle salle de bain par exemple.

Choix du diamètre et composition des tuyaux multicouches

Pour réaliser une canalisation solide à l’aide de tuyaux multicouches, il est aussi essentiel de prendre en compte la composition de ce dernier. Ceux-ci sont constitués d’un tube en aluminium entouré à l’intérieur et à l’extérieur d’une matière de synthèse. Selon l’épaisseur de ce tube en aluminium, le tuyau multicouche gardera plus ou moins sa forme après le cintrage. Si vous souhaitez vous lancer dans la rénovation de vos canalisations, les tubes sont apparents. Un tube en aluminium de 0,4 millimètre est suffisant pour ce type de travaux. La matière de synthèse qui recouvre le tuyau en aluminium est faite de PER (PEX en anglais) ou de PERT. Or, le PER (ou PEX) résiste davantage aux fortes températures. Si vous décidez de rénover ou d’installer un raccord d’eau pour un circuit de chaufferie, il est conseillé de s’assurer de la présence de PER (ou PEX) afin de vous garantir une meilleure longévité.

Choix du diamètre et raccord

Pour choisir le diamètre du tube multicouche qui vous convient le mieux, il faut prendre en compte le mode de raccord des tuyaux multicouche. Ceux-ci ne se raccordent plus par soudage, comme pour les tubes de cuivre, mais par sertissage. La continuité du diamètre n’est donc plus assurée. Ce n’est plus le tube qui est inséré à l’intérieur du raccord, mais le raccord qui est inséré à l’intérieur du tube. Le diamètre est donc réduit et des pertes de charge dans le circuit se produisent. Il est donc conseillé de réaliser le minimum de raccords possible, de limiter les coudes, et de suivre les recommandations du DTU (Document Technique Unifié). Il est également important, afin de bénéficier d’une garantie autant par les assurances que par les fabricants, de choisir le raccord et le tube chez un même professionnel. Certaines entreprises proposent également, en plus de la garantie de deux ans, une garantie supplémentaire si la pince de sertissages est certifiée par eux. Cela est aussi à prendre en compte dans l’achat de vos tuyaux multicouches.