Comment installer la tuyauterie d’une salle de bains ?

En faisant construire un appartement ou une maison ou en réaménageant, rien de tel que la réalisation par soi-même des travaux, notamment ceux dans la salle de bains, si on a un budget un peu étroit. D’ailleurs, la rénovation ou l’aménagement de cette dernière n’est pas si difficile qu’on pourrait le croire. Voici les étapes clés d’une installation de plomberie dans la salle de bains.

Décidez de l’endroit des éléments de la salle de bains

Pour l’installation de la plomberie dans la salle de bains, en premier lieu, il vous faudra décider de l’emplacement de la douche ou de la baignoire, du lavabo et des toilettes. Après cette étape, vous allez marquer la voie de vos canalisations. Une fois le dessin terminé, vous saurez si vous devez perforer des trous ou excaver des saignées. Toutefois, avant de débuter ces travaux initiaux, il vous faudra être sûr de l’aménagement final. Les limites des saignées ainsi que les cavités à faire, tracez-les à l’aide d’un crayon de maçon. A nouveau, mesurez pour vérifier que vous ne vous êtes pas trompé. Réalisez toutes vos coupées ainsi que toutes vos cavités. Enfin, un petit conseil : faites tous ces travaux avant, si vous devez arrêter l’eau dans toute l’habitation. De cette manière, vous ne priverez pas d’eau cette dernière.

Arrêtez l’alimentation en eau de la salle de bains

La coupure de l’eau dans la salle de bains doit être faite avant tout travail de plomberie. Trouvez le robinet ou la vanne d’arrêt et coupez l’eau. Après seulement, vous pourrez effectuer l’installation des tuyaux de conduite d’eau. Vous devrez avoir cinq (05) arrivées d’eau : une arrivée d’eau froide et d’eau chaude pour la douche ou la baignoire, pareil pour le lavabo, et une arrivée d’eau unique pour les toilettes. En fonction de l’agencement de votre salle de bains et de votre habitation, vous devrez transpercer soit les murs soit le sol (ou peut-être les deux), en vue d’avoir accès à vos tuyaux d’arrivée. Les raccords de la baignoire et du lavabo sur les arrivées en cuivre s’effectueront par des canalisations souples. En utilisant du papier de verre, nettoyez les deux embouts des tuyaux de cuivre à souder. En effet, le cuivre doit être brillant. Enfin, soudez les diverses canalisations sur la principale arrivée.

Effectuez le branchement de vos tuyaux d’évacuation

Les tuyaux d’évacuation ont différents diamètres, dans une salle de bains. Celui des toilettes doit avoir un diamètre de 100 à 125 mm. Vous lui donnerez une inclinaison afin qu’il puisse rejoindre le collecteur. Le tuyau d’évacuation du lavabo doit avoir un diamètre de 32 mm. Celui de la douche ou de la baignoire, quant à lui, a un diamètre de 50 mm en général. Après le branchement des tuyaux d’évacuation, vous pouvez mettre en place vos toilettes. Un bloc de toilettes comprenant deux (02) parties (le réservoir et la cuvette), commencez toujours par l’installation de la cuvette. Réalisez ensuite l’installation de votre lavabo. Afin de voir la hauteur et le centrage, effectuez un premier ajustage approximatif. Enfin, vous pouvez présenter le réceptacle de douche ou la baignoire. Voilà donc les étapes clés de l’installation de la plomberie dans la salle de bains.